Comment le secteur des MUEH s’adapte-t-il à l’accélération de la tendance au télétravail?

 

Quand la COVID-19 a frappé en mars 2020, l’imposition de mesures de confinement a provoqué un passage précipité et forcé au télétravail pour de nombreux employés. Un an et demi plus tard, le télétravail devient de plus en plus courant, même au-delà des frontières provinciales et nationales. Ces tendances ont des répercussions majeures pour les employeurs, même dans le secteur des municipalités, des universités, des écoles et des hôpitaux (MUEH), où la nature du travail de première ligne rend le télétravail impossible pour de nombreuses fonctions.
 
Tendances en matière d’emploi à distance et outre-frontière : le Canada est-il prêt? est un nouveau rapport de PwC Canada, commandé par l’Association canadienne de la paie, qui explore les répercussions sur les entreprises et la masse salariale de l’accélération de la tendance au télétravail et à l’emploi interprovincial et international. L’étude comprend un examen des secteurs clés, y compris le secteur des MUEH.
 
PwC a constaté que :

  • De nouveaux régimes de travail pourraient contribuer à remédier aux pénuries de compétences auxquelles sont confrontés les employeurs.
  • Le travail à distance peut aider les employeurs à attirer et à retenir les talents en offrant aux employés la possibilité de choisir leur lieu de travail et en leur donnant accès à un bassin accru de candidats.
  • Le travail à distance et les modalités de travail flexibles peuvent favoriser l’équité en milieu de travail, notamment l’adaptation aux besoins des personnes exerçant des responsabilités familiales (p. ex. garde d’enfants ou soins aux personnes âgées) et des personnes handicapées.

 
Téléchargez le rapport complet en saisissant votre adresse courriel ci-dessous.

Report work trends in MUSH