Foire aux questions

Trouvez facilement les réponses à vos questions sur l'adhésion, les programmes de perfectionnement professionnel, l'accréditation et Accès Emploi! 

Il n’est pas utile de demander un transfert au programme de Spécialiste en conformité de la paie du Québec (S.C.P.Q), car le programme de Spécialiste en conformité de la paie (S.C.P) couvre déjà toute la matière nécessaire à l’accréditation de S.C.P.Q, ainsi que les exigences de conformité de la paie des autres provinces et territoires canadiens. Comme le contenu des programmes de S.C.P.Q et de S.C.P est organisé différemment, il n’y a pas d’équivalent direct entre les exigences des deux programmes. Pour obtenir l’accréditation de S.C.P.Q, toutes les exigences de ce programme doivent être satisfaites, quelles que soient les exigences déjà satisfaites dans le cadre du programme de S.C.P.

Les titulaires d’une accréditation de Spécialiste en conformité de la paie du Québec (S.C.P.Q) sont admissibles au programme d’accréditation de Gestionnaire accrédité de la paie (G.A.P). Les titulaires d’une accréditation de S.C.P.Q qui compléteront le programme de G.A.P obtiendront une accréditation de Gestionnaire accrédité de la paie du Québec (G.A.P.Q). Ainsi, les employeurs sauront que ces G.A.P ont d’abord suivi une formation de S.C.P.Q.

Cette exigence consiste en une année d'expérience pondérée de la paie. Elle doit être satisfaite par les aspirants titulaires d’une accréditation de Spécialiste en conformité de la paie du Québec (S.C.P.Q), au cours des cinq (5) années qui précèdent ou qui suivent la date de début du cours Conformité de la paie au Québec 1 (CPQ 1), lorsque le programme de formation est suivi à temps partiel en ligne ou dans un service d’éducation permanente.

Pour les étudiants qui suivent des cours du programme de S.C.P.Q dans le cadre d'un programme d'études à temps plein reconnu par un établissement scolaire, une université ou un collège privé d'enseignement professionnel, le délai pour satisfaire l'exigence d'expérience professionnelle commence à la fin du cours Conformité de la paie au Québec 2.

L’accréditation de Spécialiste en conformité de la paie (S.C.P) couvre déjà toute la matière du programme d’accréditation de Spécialiste en conformité de la paie du Québec (S.C.P.Q), plus les exigences de conformité des autres provinces et territoires canadiens. Il n’y a aucun avantage à détenir les deux accréditations.

Non, l’Option défi n’est pas disponible pour le moment pour les cours du programme de Spécialiste en conformité de la paie du Québec (S.C.P.Q).

Oui, il existe un Vérificateur des connaissances sur la paie (VCP) qui vous permet de tester vos connaissances sur la paie du Québec (incluant les exigences fédérales).

L’expérience professionnelle admissible est une année d'expérience pondérée de la paie (au moins 51% de l’expérience accumulée doit concerner une paie au Québec). Ceci implique d’avoir versé aux employés une paie exacte, en temps voulu, de façon conforme aux exigences législatives tout en contribuant au cycle de paie annuel. Cette expérience doit pouvoir être démontrée dans le cadre du processus de Demande de reconnaissance de l'expérience professionnelle (DREP) du S.C.P.Q et elle doit être approuvée par l’Association.

L’ACP fournit sur son site Web un guide explicatif et un exemple de formulaire de demande de reconnaissance de l’expérience professionnelle. Veuillez noter que ce formulaire est fourni à titre indicatif seulement. Les candidats S.C.P.Q recevront un accès au vrai formulaire en ligne lorsqu’ils y deviendront admissibles. Vous serez informé du statut de votre demande dans les 20 jours ouvrables suivant sa réception par l’ACP.

Tout comme les autres ordres professionnels, tels que ceux se rapportant à la comptabilité ou aux ressources humaines, cette exigence d'expérience permet de rehausser la qualité des diplômés du programme de S.C.P.Q. De plus, les employeurs sauront que les titulaires de cette accréditation sont aptes à occuper un poste dans le domaine de la paie avec une formation complémentaire minimale, puisqu'ils possèdent une expérience dans le domaine. Enfin, cette exigence met en valeur le profil et le statut de l’accréditation de S.C.P.Q auprès des parties intéressées, en les imposants comme des exigences de base pour occuper un poste dans le domaine de la paie.

La durée de l’expérience pondérée de la paie est déterminée selon le nombre d’heures par semaines qui est consacré à des tâches liées à la paie. En se fondant sur une semaine de travail normale de 35 heures, on peut calculer le nombre de mois consacrés aux tâches administratives liées à la paie. Par exemple, si vous consacrez 20 heures par semaine à des tâches administratives liées à la paie et que vous occupez votre poste depuis 16 mois, on vous accordera un total de neuf mois d'expérience (20 / 35 * 16 = 9,14). L'ACP ne prend en compte que les mois d'expérience complets (pas de fractions, de décimales ni d’arrondissement).

Conformité de la paie au Québec 1; Conformité de la paie au Québec 2 ; Introduction à la comptabilité (crédits à transférer; cours offert dans un établissement d’enseignement postsecondaire); expérience professionnelle (DREP) de S.C.P.Q.

L’accréditation de Spécialiste en conformité de la paie du Québec (S.C.P.Q) offre une connaissance approfondie des exigences relatives au traitement de la paie au Québec (incluant les exigences fédérales). Si vous êtes responsable d’une paie traitée au Québec seulement, l’accréditation de S.C.P.Q vous enseignera la matière spécifique dont vous avez besoin et prouvera que vous avez les connaissances nécessaires pour traiter en toute conformité un cycle de paie complet au Québec.

Vous devez satisfaire à l’exigence d’expérience professionnelle si vous avez commencé les cours du programme S.C.P.Q après le 1er janvier 2015.

Oui. Si vous avez cumulé moins d'une année d'expérience pertinente de la paie à votre poste actuel ou à votre ancien poste, vous pouvez regrouper plusieurs postes pour constituer une année d'expérience. Il faut remplir un formulaire de demande distinct pour chacun des postes présentés pour évaluation.

Oui. L’expérience professionnelle de la paie doit avoir été acquise dans les cinq (5) années qui précèdent ou qui suivent la date de début du cours Conformité de la paie au Québec 1 (CPQ 1), lorsque le programme de formation est suivi à temps partiel en ligne ou dans un service d’éducation permanente. Si vous suivez un programme d'études à temps plein reconnu par un établissement scolaire, une université ou un collège privé d'enseignement professionnel, le délai pour satisfaire l'exigence d'expérience professionnelle commence à la fin du cours Conformité de la paie au Québec 2.

Non. Étant donné que les exigences liées à la paie varient considérablement d'un pays à l'autre, vous devez avoir une expérience pondérée en matière de paie d'au moins un (1) an au Canada pour pouvoir obtenir votre accréditation de S.C.P.Q.

Si l'organisation n'a pas de description de tâches officielle pour le poste que vous voulez faire évaluer avec la Demande de reconnaissance de l'expérience professionnelle (DREP), vous devez préparer vous-même une description détaillée et la faire approuver par votre vérificateur.

Lorsque vous préparez votre Demande de reconnaissance de l’expérience professionnelle , vous n’avez pas à déclarer des heures dans absolument toutes les catégories de responsabilités en matière de paie. Toutefois, des restrictions s’appliqueront si vous n’assumez qu'une infime partie des responsabilités liées à la paie. Par exemple, dans certaines grandes sociétés, il y a des postes où l’employé de la paie est affecté uniquement à l’entrée des données hebdomadaires de paie du personnel. Dans un tel cas, le pourcentage attribué à la catégorie Administration de la paie sera très élevé (90 % à 100 %) et le poste sera probablement jugé inadmissible en tant qu’expérience professionnelle.

La plupart du temps, les postes à la paie comportent quatre ou cinq catégories de responsabilités.

L’expérience professionnelle est pondérée pour déterminer le nombre d’heures par semaine qui sont effectivement consacrées à des tâches liées à la paie. En se fondant sur une semaine de travail normale de 35 heures, on peut calculer le nombre de mois consacrés aux tâches administratives liées à la paie. Par exemple, si vous consacrez 20 heures par semaine à des tâches administratives liées à la paie et que vous occupez votre poste depuis 16 mois, on vous accordera un total de neuf mois d'expérience (20 / 35 * 16 = 9,14). L'ACP ne prend en compte que les mois d'expérience complets (pas de fractions, de décimales ni d’arrondissement).

Si la paie n’est qu’une de vos fonctions parmi d’autres, il vous faudra plus qu’une année à ce poste pour satisfaire à l’exigence d’expérience professionnelle.

Vous pouvez soumettre votre demande pour approbation dès que vous terminez les exigences de formation du programme de S.C.P.Q. Vous recevrez un accès au formulaire en ligne dès que vous y serez admissibles. Vous serez informé du statut de votre demande dans les 20 jours ouvrables suivant sa réception par l’ACP.

Vous recevrez d’abord un accusé de réception de votre demande, puis vous serez informé du statut de votre demande dans les 20 jours ouvrables suivants.